Ekologiezh, endro, terkadur an tiriad / Ecologie, cadre de vie, aménagement du territoire


Ekologiezh, endro, terkadur an tiriad / Ecologie, cadre de vie, aménagement du territoire


-       Un ekologiezh uhelek : gwarez an diazadoù douradurel, ur mad prizius eo an dour ; ur politikerezh adkoadañ youlek a ve anezhañ ur skouer da gas war-raok a-enep an adtommañ hilel ; arver nerzh an dour, an avel, gremm an heol evit kenderc’hañ tredan ;


-       Terket e vo an tiriad dre soñjal hir a-gent evit mad ar Vrezhoned, o amva hag o armerzh ha neket evit mad kreizennelouriezh parizian. Savet e vo ur rouedad hentoù ha houarnhentoù efedus ha termenel, fin a vo lakaet d’an hundrevioù, kaset ar preder war-raok evit a sell ar gourstalioù hag an tachadoù kenwerzhel divent, assavet e vo ar pennkêrioù hag ar c’hêriadennoù, buhezet e vo kreiz ar c’hêrioù…


-       Adkempouezet e vo ar C’hornôg hag ar Reter dre ziorren an talbenn mor peurgetket ha lakaet e vo paouez  da vleingêriadur ar Reter e gaou Kornôg Breizh ;




-          Une écologie ambitieuse : protection des bassins versants, l’eau est un bien précieux ; une politique volontaire de reboisement comme exemple à mener contre le réchauffement climatique ; utilisation de la force de l’eau, du vent, de l’énergie solaire pour la production électrique ;


-          Un aménagement du territoire pensé sur le long terme, dans l’intérêt des Bretons, de leur environnement et de leur économie, et non du centralisme parisien. Un réseau routier et ferroviaire efficace et définitif, la fin des cités dortoirs, un moratoire sur les grandes surfaces et les zones commerciales à perte de vue, le rétablissement des écarts et des hameaux, des centres-villes animés…




-          Rééquilibrage Ouest-Est grâce notamment au développement de la façade maritime et la fin de la « métropolisation » de l’Est au détriment de l’Ouest breton.