Presque 100 000 manifestants dans les rues de Bilbao, la Une de l’actualité


13 Jan
13Jan

13/01/2018  

Toutes les chaînes de télévisions, toutes les radios et tous les quotidiens ne parlent que de ça ! Tous les médias font leur Une sur la formidable mobilisation de ce samedi 13 janvier 2018 au Pays Basque Sud, en Biscaye : presque 100 000 Basques ont défilé dans les rues de Bilbao pour le regroupement des prisonniers politiques basques. Il est vrai, ETA ayant déposé les armes, il s’agit d’un conflit historique au cœur de l’Europe évoluant vers une lutte par les urnes. Un bouleversement en Europe occidentale et c’est aux portes de l’Etat français ! Au même titre que 2 millions de Catalans avaient manifesté spontanément dans les rues de Barcelone, tout cela avait fait l’essentiel des éditions de la fin de semaine. Puis, nous allons encore en entendre parler demain et après-demain. Rien de plus normal ! Tant de monde dans nos rues masquerait presque l’actualité étrangère. Nous risquons de ne pas savoir que des échauffourées ont eu lieu suite à des manifestations de quelques centaines de Tunisiens. C’est le Nord de l’Afrique en effet, un autre continent. Ils étaient encore 200 à 300 personnes pour protester dans les rues de Tunis vendredi contre la hausse des produits de consommation courante et plusieurs centaines pour célébrer le septième anniversaire de la révolution qui a chassé Zine el-Abidine Ben Ali du pouvoir


J’avoue, mes propos se veulent ironiques. Retournez l’information et vous verrez que la logique des médias d’Etat, publics ou subventionnés et surtout omniprésents, répond à des objectifs politiques précis. Toutefois, la révolution tunisienne est à suivre de près, point de sarcasme sur ce sujet précis, si ce n’est la place et l’ordre choisis par les médias, tant est qu’ils choisissent encore. L’union autour du Front Populaire tunisien au slogan de « tout sauf les islamistes », clamé par des femmes et des hommes mêlés dans la foule à visage découvert, est un vrai appel à la démocratie et une vraie révolution dans ces pays du Maghreb… sans l’ingérence de l’Occident. Les Etats européens devraient en être bien inspirés, qu’ils soient membres ou non de l’Union Européenne, particulièrement la France, l’Espagne et le Royaume-Uni.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.