La Raison


11 Jan
11Jan

Raison (nom commun) (Sens subjectif) Faculté de connaître, de bien juger, de discerner le vrai et le faux ou le bien et le mal.

(Sens objectif) Élément posé comme cause ou motif de quelque chose.

Alors, on vous dit que 66 282 personnes sont décédées du Covid-19 dans l’Etat français, depuis le 1er jour auquel cette maladie virale a sévi. Cela représente 0,1 % des 67,06 millions d’habitants formant une population en constant renouvellement. En effet, certains hôpitaux donnent les statistiques de 80 % des morts officiels de ce coronavirus avec une espérance qui était de moins d’un an avant de contracter la maladie. Les statistiques nous disent que 9 décès sur 10 sont des personnes âgées de plus de 65 ans… Aucun changement quant à la mortalité normale. L'âge médian est de 85 ans alors que l'espérance de vie en France est de 82 ans.

La Raison voudrait-elle que nous portions un masque, que nous soyons empêchés d’aller à l’école normalement et régulièrement, que nous fermions des commerces, que nous nous interdisions de nous réunir, de nous voir, de communiquer en réel, d’accéder à la culture ; de voir nos droits sociaux élémentaires s’effondrer, le Code du Travail bafoué, nos libertés individuelles et collectives violées ?

Anxiété, dépressions, personnes âgées se laissant mourir, faillites, suicides, patients non-soignés par des services de santé insuffisants et saturés par la psychose… Alors, que reste-t-il de cette « horrible pandémie » si nous vivions normalement ? RIEN ou 0,000001 % de mortalité. Et oui, j’en vois qui vont le contester pour justifier leur attitude de déraison. Les chiffres sont là, ils sont froids et INDISCUTABLES.

Dans un tel contexte, comprenez le ridicule de nous voir déambuler masqués !

Puis, pour ne pas attraper un virus, retrouvons la Raison : il ne faudrait jamais toucher son masque, jamais le mettre dans la poche, jamais mettre les doigts sur des objets dans la journée, jamais mettre la main sur une poignée sans se tartiner de gel néfaste pour la peau ; il nous faudrait aussi arrêter de respirer, ne jamais sortir… Pensez-vous que cela soit possible ? Allons, revenons les pieds sur Terre.

Ne parlons pas du vaccin et du chantage à la privation de libertés qui s’installe… Pour quelle efficacité un vaccin si on regarde les chiffres de mortalité liée selon l’Etat au Covid-19 ? Le meilleur vaccin n’est-il pas de laisser les moins de 65 ans s’immuniser rapidement et naturellement ? Ce qui aurait dû être fait cet été, lorsque le virus semblait aussi contagieux mais moins virulent. Et même…

Tout ça est bel et bien la dérive d’un monde en perte de Raison ; qui détruit ces derniers outils d’apprentissage et de communication pour la perdre totalement.

Oui, ce monde est bien devenu cinglé, complètement fou.

Alors, à tous ceux qui nous rebattent les oreilles avec leur « rendez-vous en réa’ » de la manière la plus nigaude qu’il soit, accompagné bien souvent par un mièvre « signez une décharge pour ne pas vous faire soigner » : chiche !

Oui, chiche, quand bien même cette proposition relève de l’atrophie cérébrale : demanderait-on aux fumeurs, aux obèses abusant de matière grasse, à ceux qui ont choisi de travailler en prenant des risques… d’en faire autant ? Il y en a même qui ose faire référence au coût des soins, sans vergogne. On peut rassurer les méchants simplets, si la maladie était si dangereuse ça ferait moins de retraites à payer…

Voilà, tout cela, c’est de la merde !

Surpris ? Revenons à la raison et regardons nos semblables au volant de leur voiture ! J’aime bien prendre cette référence. Regardez l’attitude méprisable de tous ceux qui se décalent, sans signalement, pour gratter une place au prochain feu rouge ; à tous ceux qui foncent tête baissée pour être le premier… des cons et juste risquer leur vie et celle des autres ; ceux qui ont le plus gros merdier de ferraille entre les mains pour s’accorder le droit de passer en force… C’est du genre « Pousse-toi, je suis plus gros que toi mais je m’étais bien écrasé pendant le confinement ». Ben oui, ils avaient peur et ils vont courir pour être les premiers aux vaccins, comme ils étaient les premiers aux tests. On espérerait presque qu’ils restent muselés et confinés et qu’ils laissent la liberté à celles et ceux qui la méritent.

Je suis vache ? Ils sont tellement agaçants les larbins levés pour défendre leurs maîtres…

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.